Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Alpha Saint-Germain, Agence immobilière PARIS 75006

L'actualité de CENTURY 21 Alpha Saint-Germain

Métal brutal avec Janis Kounellis à La Monnaie de Paris (Paris 6ème)

Publiée le 11/04/2016

 

C’est un véritable choc visuel qui attend le visiteur dans les dorures raffinées des salons du 18ème siècle de La Monnaie de Paris. Car le travail de Janis Kounellis est à la hauteur de cet artiste contemporain pilier de l’Arte Povera : sans concession.

Mais au fait, l’Arte Povera, qu’est-ce-que-c’est ? A l’usage des néophytes, le mouvement Arte Povera est né à Gênes en 1969. A l’occasion d’une exposition collective, une douzaine d’artistes (dont Janis Kounellis) entrent en résistance contre le Pop-Art et le Minimalisme. Refusant le clinquant de l’un et la neutralité de l’autre, Janis Kounellis utilise les matériaux de quotidien, pauvres et humbles : bois, laine, tôle deviennent un véritable langage.

De son propre aveu, Janis Kounellis a répondu à l’invitation que lui a adressée La Monnaie de Paris avec ces simples mots : « je viens à Paris les mains vides, comme un vieux peintre ». Ce qui ne l’a pas empêché, loin de là, de s’approprier avec puissance l’âme même de ce lieu emblématique entièrement vouée au métal. Un métal omniprésent dans l’exposition « Brut(e) », que Janis Kounellis nous donne à voir sous un autre angle, dans toute sa froideur et son aspect implacable.

Sur les 1 000m² des salons de La Monnaie de Paris, le visiteur découvre sept pièces toutes plus dérangeantes les unes que les autres : une cuisine remplie de couteaux, des dortoirs de métal où se reposent des soldats, de grands chevalets, ou encore des cages emprisonnant des rats. Loin d’être créateur, le métal se présente tout au long de l’exposition comme une force destructrice et guerrière.

 

« Brut(e) » - Exposition de Janis Kounellis

Jusqu’au samedi 30 avril – Tous les jours de 11h00 à 19h00. Nocturnes pour les étudiants le jeudi à partir de 19h00

La Monnaie de Paris

11, quai de Conti à Paris 6ème arrondissement

 

Comment s’y rendre ?

En métro : lignes 7 (station Pont Neuf) à Paris 1er arrondissement et 10 (station Mabillon) à Paris 6ème arrondissement.

En Vélib’ : stations face au 41 rue de l’Horloge à Paris 1er arrondissement et au 7 rue du Pont de Lodi à Paris 6ème arrondissement.

Notre actualité